Lexique du parieur sportif

Tous les bons plans pour mieux parier

A

Accumulateur : Un accumulateur x volets fait référence à un pari incluant x sélections dans différents évènements. Certains bookmakers limitent à dix le nombre de sélections que vous pouvez cumuler. D’autres ne limitent pas et vous pouvez donc cumuler autant de sélections que vous le souhaitez. Plus vous cumulerez de sélections dans votre pari, plus la cote sera élevée et moins vous aurez de chances de le gagner.

ARJEL : “Autorité de régulation des jeux en ligne”. Il s’agit d’une autorité administrative indépendante, spécialement prévue pour réguler les jeux d'argent sur internet en France. Elle a été créée par l'article 34 de la loi n°2010-476 du 12 mai 2010 relative à l'ouverture à la concurrence et à la régulation du secteur des jeux d'argent et de hasard en ligne. Propre à la France, sous le prétexte de protéger les joueurs contre eux-mêmes, cette autorité encadre l’activité des bookmakers souhaitant proposer leurs services aux résidents français.

Away No Bet : La mise de départ est remboursée si l’équipe visiteuse gagne le match.

B

Banker : Le "Banker" est un match de base dans un jeu multiple ou dans un système. Si le résultat du match joué en Banker est faux, c'est tout le pari qui est perdu. Méfiance donc dans le choix des matches de type Banker, qui doivent être des résultats quasiment surs.

Bankroll : Budget que vous avez décidé d’attribuer aux paris sportifs.

Bet / Miser : Au Poker, lorsqu’un joueur « bet », il mise une partie de ses jetons dans le coup. En terme de paris sportifs, un « Bet » est un pari. En soit, le « bet » représente l'action de miser.

Betting Exchange : Le Betting Exchange est un système de bourse de paris organisé par quelques opérateurs seulement où vous pariez non plus contre le bookmaker mais contre d'autres parieurs. Deux options s'offrent alors à vous :

- Soit vous acceptez le pari proposé par un parieur (Back, qui signifie acheter un pari lors d'un « betting exchange »)
- Soit vous proposez vous-même un paris (Lay) en y associant une cote et attendez qu'un autre parieur l'accepte.

Ce système a l'avantage de vous laisser plus de liberté que chez un bookmaker classique :

- Liberté de choisir de parier pour ou contre un concurrent.
- Liberté de choisir la cote.
- Liberté de revendre votre pari au cours d'un match en fonction du score et des faits de jeux et d'encaisser le gain immédiatement.

Bonus : Somme d’argent offerte par les bookmakers. Elles peuvent avoir deux fonctions, attirer des nouveaux clients et fidéliser des clients réguliers. Pensez à vous référer aux conditions d’attributions des bonus de chaque bookmakers pour savoir comment les retirer.

BTTS : abréviation d’un mot anglais : « Both Teams To Score », qui signifie tout simplement « but des deux équipes » (lors du match).

Bookmaker (connu aussi sous le nom de Bookie ou Sportsbook) : Un bookmaker est une société qui propose et organise des paris sportifs. On en compte plus de 1000 - plus ou moins sérieux - répartis dans le monde. En France, il en existe un bien connu de tous : la Française des Jeux. Avec l'ouverture du marché des jeux d'argent sur Internet, la Française des Jeux a perdu son monopole et des dizaines d'opérateurs ont été autorisés en France via Internet.

C

Combo (synonyme de Parlay) : Pari multiple comportant 2 à 10 (voire 12) matches. Si on joue le Combo pour remporter le pari il faut avoir trouvé le résultat de tous les matches. Les Combos permettent de toucher "gros" avec une mise relativement petite. Maintenant, il faut trouver le résultat correct de tous les matches, et la moindre erreur fait perdre le pari.

Cote (ou Odd) : La cote est la base du pari. Pour un événement, le bookmaker propose une cote pour l'ensemble des résultats possibles.
Au football, il va proposer 3 cotes, une pour le "1" (victoire à domicile), une pour le X (match nul) et une pour le "2" (victoire à l'extérieur). Pour un match de tennis, il va proposer deux cotes (pas de match nul possible), et pour des paris sur le "premier buteur du match", une trentaine de cotes vont être proposées.

Une cote de 3.0 doit être lu "3 contre 1", c'est à dire que si vous pariez 1 euro, vous allez gagner 3 euros (soit 3 fois votre mise). Votre bénéfice net sera de 2 euros (3 euros de gains, moins la mise de 1 euro de départ). Si vous perdez le pari, vous perdez votre mise de 1 euro.

Plus la cote est haute, plus le gain, en cas de victoire, est importante. Plus la cote est basse, plus le gain sera faible. Maintenant, ce n'est pas parce qu'une cote est basse que l'on peut être "sûr" du résultat, et ce n'est pas parce qu'une cote est élevée que le résultat est improbable. Chacun doit faire son analyse sur la rencontre en question, et parier en fonction de son analyse et pas uniquement par rapport à la cote proposée.
Lorsque l'on joue un système (pari multiple), les cotes doivent être multipliées entre elles pour obtenir la cote totale.
==> Cote Américaine : Elles sont présentées sous forme d'entier précédé d'un (-) ou d'un (+) et indiquent le montant à miser pour obtenir tel ou tel gain.

==> Cote Anglaise : Elles sont présentées sous forme de fraction et permettent de calculer le montant du bénéfice si le pari s'avère exact.

==> Cote Européenne : Elles sont présentées sous forme d'entier ou de décimal et permettent de calculer le montant du gain si le pari s'avère exact. Les cotes européennes sont celles qui connaissent le plus grand développement. Elles prennent le pas sur les cotes américaines et anglaises, réputés comme plus difficiles à saisir.

 

 

D

Double (connu aussi sous le nom de Double Chance): Un double est un pari où l'on choisi deux des trois résultats possibles (1/X, X/2 ou 1/2). On gagne le pari si le résultat final correspond à un de nos deux choix. Si l'on choisit un double 1/2, et que le 1 est à la cote 1.5, et le 2 à la cote 5.0, on va toucher 1,5 fois la mise s'il y a une victoire à domicile, et 5 fois la mise pour une victoire à l'extérieur (contrairement à la Double Chance où l'on touchera la même chose pour ces 2 résultats). Parier avec un double nécessite parfois de jouer deux fois la mise (en fait, on place une fois la mise sur le résultat 1, et une fois la mise sur le résultat 2).

Draw no bet : Le Draw no Bet (utilisé majoritairement dans le football) propose uniquement 2 cotes. Une pour la victoire à domicile, une pour la victoire à l'extérieur. En cas de match nul, le pari est nul (chacun récupère donc sa mise). Les cotes proposées sont en général inférieures dans ce type de pari, puisque le parieur a peu de chance de perdre le pari.

 

 

F

Face à face : Le pari Face à Face, ou « Head to Head », voit s’opposer deux équipes : le parieur doit alors pronostiquer laquelle des deux sera devancera l'autre à la fin de la compétition

G

Gagnant : Le pari Gagnant a pour principe de pronostiquer quelle équipe l'emportera.

Goliath : Pari sur huit pronostics à partir desquels 247 paris sont formés: 28 combinaisons doubles, 56 combinaisons triples, 70 combinaisons quadruples, 56 combinaisons quintuples, 28 combinaisons sextuples, 8 combinaisons septuples et 1 combinaison octuple. Au moins deux pronostics doivent être corrects pour que vous remportiez des gains. Le montant exact de vos gains dépend du nombre de pronostics qui sont corrects.

H

Heinz : Le Heinz correspond à 57 paris portant sur 6 sélections dans différents évènements. Le pari comprend 15 doubles, 20 triples, 15 accumulateurs 4 volets, 6 accumulateurs 5 volets et un accumulateur. Au moins deux des sélections doivent être gagnantes pour générer un gain.

Heinz (Super) : Le Super Heinz correspond à 120 paris portant sur 7 sélections dans différents évènements. Le pari comprend 21 doubles, 35 triples, 35 accumulateurs 4 volets, 21 accumulateurs 5 volets, 7 accumulateurs 6 volets et un accumulateur. Au moins deux des sélections doivent être gagnantes pour générer un gain.

“Home No Bet” : La mise est remboursée si l’équipe à domicile gagne le match

K

Kelly criterion : Le Kelly criterion est une méthode de mises qui vous permet de calculer la mise optimale en prenant en compte votre pronostic et la cote du pari : parier un montant plus élevé implique une prise de risque inutile et parier moins un gain potentiel plus faible.

L

Lay (voir la définition Peer To Peer) : Le Lay, dans un pari « Peer to Peer » signifie que vous "vendez" une cote. En soit, vous êtes le bookmaker et votre intérêt est que le résultat que vous proposiez ne soit pas le résultat final.

Lucky 15 (système) : Système créé avec 4 pronostics. Quinze paris sont placés : 4 simples, 6 doubles, 4 triples et 1 quadruple. Vous remportez des gains au premier pronostic correct (le montant des gains dépend du nombre de pronostics corrects).

Lucky 31 (système) : Système créé avec 5 pronostics. Trente et un paris sont placés : 5 simples, 10 doubles, 10 triples, 5 quadruples et un quintuple. Vous remportez des gains dès au premier pronostic correct (le montant des gains dépend du nombre de pronostics corrects).

Lucky 63 (système) : Système créé avec 6 pronostics. Soixante-trois paris sont placés : 6 simples, 15 doubles, 20 triples, 15 quadruples, 6 quintuples et 1 sextuple. Vous remportez des gains au premier pronostic correct (le montant des gains dépend du nombre de pronostics corrects).

M

Marge : La marge (« juice » en anglais) est la commission prise par le bookmaker sur un pari sportif. La seconde définition de la marge (« winning margin » en anglais) correspond à un pari qui consiste à déterminer quel sera l'écart (de buts, points, minutes, secondes...) entre le vainqueur d'une rencontre et son adversaire.

Mise (ou Stake) : La mise est la somme d’argent que vous engagez dans un paris sportifs. La mise associée à la côte déterminera votre gain potentiel.

O

Odds even / Pair/Impair : (« Goal odds/even » en anglais), le pari Pair/Impair a pour principe de pronostiquer si le nombre total de buts inscrits dans une rencontre sera pair ou impair (zéro est considéré comme pair).

Outright Winner / Pari à long terme / Future Bet : Les « paris à long terme » sont des paris dont le résultat ne sera connu que dans les mois à venir, voire les années à venir (prochaines élections présidentielles, prochain pays organisateur de la Coupe du Monde, vainqueur de la Coupe du Monde …). Ce type de pari est intéressant pour les "visionnaires", mais il a l'inconvénient de bloquer la somme pariée pendant une longue période.

Outsider : Ce terme désigne un concurrent dont les chances de victoire sont très minces. Il désigne également une équipe pouvant avoir de très bons résultats sans pour autant faire partie des favoris.

“Over Time” ou « prolongations incluses » : Ce terme, souvent utilisé en Hockey sur glace ou au Basket par exemple, désigne un match en tenant compte des éventuelles prolongations qu’il peut y avoir ou encore des tirs aux buts si ces dernières ont donné lieu à aucun but marqué durant cette période (au hockey).

P

Pari Fantaisie : Un pari fantaisie est un pari qui oppose virtuellement deux équipes, ou plutôt à distance.

Considérons deux affiches ayant lieu le même jour, soit Lyon – Saint Etienne d’un coté et Bordeaux – PSG de l’autre.
Le site de paris sportifs vous propose alors le pari fantaisie suivant : Lyon – PSG
Si Lyon gagne 1-0 et que le PSG l’emporte 1 – 2, vous gagnez si vous avez misé sur le PSG. Le vainqueur de cette confrontation fantaisiste est l’équipe qui marque le plus de but, en l’occurrence ici le club de la capitale avec 2 buts marqués contre 1 seulement pour Lyon.

Parlay (synonyme de Combo) : Pari portant sur plusieurs résultats et/ou rencontres.

Paris Spéciaux : Pari proposé sur un événement, en général de nature "extra-sportive" ou sur des faits de jeux autres que les classiques buts ou paniers. Par exemple, le nombre de corner au cours d'un match, ou le nombre de carton jaunes sont parfois assimilés à des paris spéciaux.

Patent : Un patent correspond à 7 paris portant sur 3 sélections dans différents évènements. Le pari comprend 1 simple pour chaque sélection ainsi que 3 doubles et 1 triple. Il suffit d'une sélection gagnante pour générer un gain.

Peer To Peer (ou Exchange Betting) : Le « Peer to Peer » consiste à échanger des paris directement avec d'autres parieurs. Il n'y a plus de notion de "bookmakers" dans la mesure où les cotes ne sont pas proposées par la société qui organise les paris. La société qui organise les paris sert uniquement de "bourse d'échange" entre les parieurs. On peut proposer des cotes de type "Lay" ou de type "Back" (voir la définition de ces deux termes).

Placé : Le pari placé a pour principe de pronostiquer où une équipe se situera à la fin d’un championnat (qualification en Coupes d’Europe, maintien, relégation …).

R

ROI (Return On Investment) : Critère primordial pour évaluer une performance que ça soit dans les paris sportifs ou ailleurs. Dans les paris sportif, le ROI se calcule en divisant les gains nets par les sommes engagées.

S

Spread Betting : Le Spread Betting (littéralement "pari sur une étendue") est un mélange entre le « Betting Exchange » et le « Pari à handicap ». Comme pour un « Pari à handicap », vous devez choisir si le nombre d’actions (un nombre de buts ou un nombre de sets par exemple) sera au-dessus d’une étendue (une fourchette) fixée par le Bookmaker.

T

Tipster : Personne ou entreprise qui propose de vendre ou d’échanger gratuitement des tuyaux concernant les paris sportifs.

To nil : Signifie qu’une équipe gagne le match sans encaisser de point ou de but.

Triple : Un « pari triple » correspond à un pari sur 3 sélections. C’est une variante du pari combiné. Il faut que les 3 sélections soient gagnantes pour que vous gagniez le pari.

Trixie (système) : Système créé avec 3 pronostics. 4 paris sont placés : 3 doubles et 1 triple. Vous remportez des gains dès 2 pronostics corrects (le montant des gains dépend du nombre de pronostics corrects).

U

Underdog (synonyme d’outsider) : La cote d’un joueur est très élevée, donc ses chances de gagner la compétition ou la rencontre sont très faible.

V

Valuebet : Un valuebet est un pari dont la probabilité de résultat est sous-estimée par le bookmaker. (Pour en savoir plus sur le valuebet, rendez-vous dans l’onglet « Stratégies »)

Y

Yankee : Système crée avec 4 pronostics. 11 paris sont placés : 6 doubles, 4 triples et 1 quadruple. Vous remportez des gains dès 2 pronostics corrects (le montant des gains dépend du nombre de pronostics corrects).

Yankee (Super ou Canadien) : Système créé avec 7 pronostics. 120 paris sont placés : 21 doubles, 35 triples, 35 quadruples, 21 quintuples, 7 sextuples et 1 septuple. Vous remportez des gains dès que deux pronostics sont corrects (le montant des gains dépend du nombre de pronostics corrects).

DEVENEZ ENFIN GAGNANT AUX PARIS SPORTIFS
GRâce à nos experts


En savoir plus